Se faire tatouer : les enjeux sanitaires

tatouage aiguille au ralenti

Les précautions prises par le tatoueur

Formation Hygiène

Obligatoire

Certifie :

  • Diplôme & Attestation
  • Formation Agrée par l’état

Vérification Médicales

Contre-indications à se faire tatouer ?

Nous checkons :

  • Allergies
  • Traitements en cours
  • Problèmes dermatologiques

Matériel à usage unique

Nous utilisons puis jetons :
  • Gants
  • Buses de tatouage
  • Flims plastiques
  • Rasoirs
  • Aiguilles

Désinfection des surfaces

Antiseptie systématique des :
  • Plans de travail
  • Sièges et Tables
  • Accoudoirs

Cicatrisation du tattoo : guides des soins

En sortant du salon de tatouage

  • Une fois le tatouage terminé, votre tatoueur va appliquer un pansement en film cellophane sur celui-ci.
  • Il est important de le garder plusieurs heures après la réalisation du tatouage.
  • La peau de la zone tatouée étant à vif, il est important de la protéger des chocs et des frottements avec les vêtements.
  • De plus, le pansement va permettre au corps de « recracher » l’excèdent d’encre présent dans le tatouage.
  • Il est normal que le tatouage ainsi que la zone autour gonfle et soit sensible pendant la période du port du pansement.

  • Au bout de quatre heures suivant la séance, il faut retirer délicatement le pansement.
  • Il est impératif d’avoir les mains lavées et de procéder à cette étape dans un environnement propre.
  • Il faut ensuite laver le tatouage à l’eau savonneuse. Le nettoyage se fait idéalement avec un savon à PH neutre, dénué de produit agressifs pour la peau (parfum, colorants, etc).
  • Les savonnettes et gels douches communs sont à proscrire.
  • La zone tatouée sera sensible et rouge : elle doit être lavée délicatement.

Entretien pendant toute la durée de la cicatrisation

  • Une fois le tatouage lavé, recouvrez le de pommade cicatrisante (homéoplasmine, bepanthen, etc).
  • La zone tatouée doit ensuite être recouverte de film cellophane.
  • Il ne faut pas hésiter à faire maintenir le pansement avec du scotch médical.
  • En effet, les mouvements anatomiques et les frottements avec les vêtements ou les draps ont tendance à le faire se déplacer et à laisser la zone tatouée à nu.

  • Les 4 premiers jours, une pommade ou crème doit être appliquée sur le tatouage. Il faut l’accompagner d’un nouveau pansement cellophane. Nous sommes partisans de ce principe de « cicatrisation humide ». Il empêche la formation de croûtes sèches. Il permet également de sortir l’excédent d’encre encore présent dans le tatouage. Il est impératif d’appliquer ce processus matin, midi et soir.
    Dans la mesure du possible, les restes de pommades/crème doivent être nettoyés à chaque changement de pansement. Cela évite les surcouches de crème sur le tatouage.
  • Les 5 jours suivants, la pommade doit être appliquée toutes les 4h (en veillant bien à en nettoyer l’excédent, comme énoncé précédemment).
  • Les 15 derniers jours de cicatrisations, les soins se résument à appliquer la pommade une fois par jour à la sortie de la douche.

Autres précautions pour la cicatrisation de votre tattoo

Exposition au soleil

A faire :
Ecran total Anti-Uv impératif après cicatrisation du tatouage

Vêtements

A porter :

  • Habits amples en coton
  • Tissu non abrasif

Tatouage & Eau

Comment Laver son Tattoo ?

Se doucher

  • Savon pH Neutre
  • Masser délicatement
  • Sécher avec essuie-tout

Hygiène

Avant de toucher votre tattoo :

  • Se laver les mains
  • Préference : savon antiseptique
  • Impératif avant pommade

Exposition au soleil

Exposition interdite !

A proscrire :

  • Pendant 45j après réalisation
  • Les UV dégradent l’encre

Vêtements

A éviter :

  • Laine
  • Nylon
  • Synthétique

Tatouage & Eau

Toute Immersion Prolongée

A éviter :

  • Baignades
  • Bains

Hygiène

Ne Pas :

  • Gratter le tattoo
  • Raser/ Epiler la zone
  • Partager sa pommade

En résumé :

  • Pas d’abrasion sur le tatouage (vêtements, grattage, chocs, etc). Attention à la friction des collants, bas et chaussettes
  • Aucune exposition du tatouage non cicatrisé au soleil (Les rayons ultra-violets altèrent les pigments)
  • Ne pas immerger le tatouage non cicatrisé (piscine, lac, mer, baignoire, etc) : risque d’entrée d’agents pathogènes
  • Toujours avoir les mains propres pour manipuler le tatouage ou étaler la pommade (annihile le risque d’infection)
  • Ne pas oublier de laver le tatouage non-cicatrisé sous la douche : cela enlève les excédents de pommade